Kopfzeile

Inhalt

Le Château

En savoir plus
Construit à partir de 1291, le château de Bulle naît de l’initiative de l’évêque de Lausanne, seigneur de Bulle. Bien que la ville de Bulle n’ait jamais été directement soumise à la domination des seigneurs de la Savoie, les bâtisseurs du château s’inspirent de leur architecture militaire, en adoptant un plan géométrique simple: un carré avec quatre tours d’angle, dit «carré savoyard», qu’on retrouve dans les châteaux de Romont, Morges et Yverdon notamment.

Dès 1537, après l’annexion de la ville de Bulle par Fribourg, le château sert de siège aux baillis fribourgeois, prédécesseurs des préfets modernes. Au XVIIIe siècle, à gauche de l’entrée principale, du côté de la chapelle de Notre-Dame de Compassion, se trouve le pilori, une petite bâtisse où les personnes ayant commis des fautes mineures sont entravées et exposées, condamnées à l’humiliation publique; à droite est installé le tourniquet, une cage tournante prévue pour le même usage. Aujourd’hui, la bâtisse est occupée par la préfecture du district et le tribunal. La tour principale culmine à 33 m de hauteur. La cour intérieure est ouverte au public.
Photo du Château de Bulle